Est-ce indispensable pour mon habitacle de changer mon filtre ?

Tout comme le filtre à air, à huile ou à carburant, le filtre d’habitacle fait partie des pièces devant être régulièrement inspectées et remplacées si besoin.

Aujourd’hui, nous répondons aux principales questions des conducteurs : à quoi sert le filtre d’habitacle ? Pourquoi et quand faut-il le changer ? Comment choisir son filtre d’habitacle ?

Filtre d’habitacle

Quel est son rôle ?

L’air qui circule à l’intérieur de votre voiture est en moyenne cinq fois plus pollué que l’air extérieur.

C’est pourquoi l’ensemble de véhicules dispose d’un système de ventilation chargé de renouveler l’air présent dans l’habitacle à partir de celui présent à l’extérieur.

Le filtre d’habitacle est la porte d’entrée de l’air extérieur. Ce dernier permet de purifier l’air avant qu’il soit ré introduit dans l’habitacle.

En effet, l’air extérieur peut contenir des particules allergènes comme le pollen, mais aussi des germes, ou de la poussière.

Enfin, le filtre d’habitacle empêche que les gaz d’échappement et les mauvaises odeurs viennent perturber le conducteur ou ses passagers.

Comment choisir son filtre d’habitacle ?

Il est possible de trouver trois types de filtres d’habitacle.

  • L’entrée de gamme est le filtre à pollen. Ce modèle est constitué d’un matériau synthétique et non tissé de couleur blanche et replié en accordéon. Ce filtre est le moins cher (il faut compter entre 10 € et 15 €). En contrepartie, il retient uniquement les plus grosses particules et poussières existantes dans l’air.
  • Le deuxième modèle de filtre est connu sous l’appellation « filtre à charbon actif ». Un peu plus onéreux que le précédent, il se caractérise par la présence de trois couches.

Un préfiltre, une couche filtrante et une couche de charbon dit « actif » de couleur foncée (grise ou noire).

Cette strate est conçue pour empêcher que les gaz nocifs pour la santé, comme ceux sortant des pots d’échappement ne se retrouvent pas dans l’habitacle.

  • Enfin, le filtre le plus performant, mais aussi le plus cher à l’heure actuelle, est le filtre au polyphénol. Ce modèle dispose des mêmes atouts que les précédents. Il se démarque par la présence d’une membrane orange qui limite l’apparition des moisissures et de bactéries dans les canalisations de la ventilation.

Le changement du filtre d’habitacle

Pourquoi est-ce indispensable de le faire ?

Le filtre d’habitacle est une pièce importante.

Compte tenu de son rôle, le filtre finit par la force des choses par s’user. Avec le temps et les kilomètres, le filtre se salit et ne pourra plus remplir correctement ses fonctions. Si le conducteur ne le remplace pas immédiatement, il risque de :

  • Avoir des complications pour désembuer le parebrise.
  • Avoir des difficultés pour démarrer la climatisation ou le chauffage dans l’habitacle.
  • Il ne pourra plus éliminer les mauvaises odeurs ou réduire les effets allergènes du pollen, car l’air à l’intérieur de l’habitacle ne sera plus renouvelé.
  • Enfin, si le filtre est complètement bouché, le moteur du circuit de ventilation sera sur sollicité et se détériorera plus rapidement.

Quand faut-il changer le filtre d’habitacle ?

Durée de vie moyenne

En moyenne, les constructeurs automobiles et les fabricants de filtres d’habitacle préconisent le renouvellement tous les 15 000 km ou chaque année.

Ces informations peuvent se trouver dans le manuel d’entretien de leurs véhicules ou dans la notice d’utilisation des filtres.

Toutefois, certains facteurs accélèrent l’usure de cette pièce, notamment lorsque le conducteur circule majoritairement dans des zones urbaines ou poussiéreuses. Et pour cause, ces deux éléments ont tendance à boucher le filtre d’habitacle plus rapidement.

Si c’est votre cas, il sera nécessaire d’inspecter l’état du filtre tous les 6 mois ou tous les 10 000 km et de procéder au remplacement si besoin.

Quels sont les symptômes d’usure ?

Pour savoir quand changer son filtre d’habitacle, il est indispensable de faire attention à certains signes d’usure comme :

  • Des difficultés au moment du désembuage du parebrise.
  • La formation d’une couche de film gras sur les vitres ou sur le parebrise.
  • L’inefficacité du système de ventilation ou de chauffage.
  • Enfin, l’apparition soudaine de réactions allergiques (éternuements, une toux, des migraines ou des irritations au niveau de la gorge). Ce problème survient lorsque le filtre d’habitacle ne retient plus le pollen ou les particules allergènes.

Comment changer son filtre d’habitacle

.Le renouvellement du filtre d’habitacle auprès des experts (garage auto, enseigne spécialisé comme Feu Vert) peut coûter entre 40 € et 60 € en fonction du modèle de la voiture et du filtre choisit.

Toutefois, cette intervention peut se faire par la majorité des conducteurs pour ainsi réaliser quelques économies.

Il est possible d’acheter cette pièce sur des sites de pièces détachées sur internet, dans quelques supermarchés ou garages autos.

Ensuite, il faut regarder le manuel d’entretien pour :

  • Connaitre la localisation du filtre d’habitacle : sous les essuie-glaces, sous la boite à gants, sous le volant ou dans le compartiment moteur.
  • Puis en fonction de l’emplacement, la procédure diffère.

Compartiment moteur

Le conducteur devra soulever le capot moteur puis ôter la trappe donnant accès au filtre à habitacle.

Puis, il faut retirer le filtre usagé et le comparer avec celui venant d’être acheté.

Avant l’installation, le conducteur doit asperger le nouveau filtre ainsi que les canalisations avec un spray antibactérien.

Derrière le tableau de bord ou la boite à gants

Dans quelques modèles de voiture, le conducteur devra dévisser avec attention plusieurs éléments et caches de protections. C’est le cas notamment lorsque le filtre est situé derrière le tableau de bord ou la boite à gants ou sous le volant.

Une fois le filtre retiré, la procédure est identique à la précédente.